La presse parle de nous

VÉRANDALINE à la conquête de Paris

VÉRANDALINE à la conquête de Paris

Publi reportage dans Toutes les nouvelles des Yvelines, septembre 2018

Depuis son site de Corlay, le premier fabricant d’extensions et de vérandas en Bretagne a des projets de croissance qui passent par une montée en puissance à Paris et sa région.

VÉRANDALINE poursuit son développement. L’entreprise de Corlay, fortement implantée en Bretagne mais aussi dans le grand Ouest, poursuit son implantation à Paris et en Ile-de-France. Cet essor et ces ambitions se traduisent par une politique d’investissement constante, à hauteur de 7% par an. L’entreprise de 140 collaborateurs quelque 70 sur le site historique de Corlay s’est effectivement doté d’équipements et moyens à la hauteur de ses ambitions. Elle a notamment poussé les murs et possède désormais 8000m2 en centre Bretagne. « Nous sommes désormais en capacité de doubler voire de tripler notre production », indique le président du premier fabricant d’extensions et de vérandas en Bretagne, Francis Leduc. « Avant même de prospecter le bassin parisien, notre carnet de commandes est bien rempli, mais nous avons effectivement la capacité de réagir à une forte demande », poursuit la responsable marketing Alexia Moine.

Pour prospecter Paris et sa région où la présence d’une future antenne est naturellement envisagée, VÉRANDALINE a recruté un technico-commercial qui travaillera en étroite relation avec les architectes. « Nous travaillerons de la même manière, avec les mêmes exigences de qualité. Nous restons fidèles aux fondamentaux de l’entreprise et de la marque et appliquons les mêmes process », indique Alexia Moine. Effectivement, les extensions seront intégralement fabriquées à Corlay. L’entreprise VÉRANDALINE maîtrise il est vrai l’intégralité de sa production, de la conception au sein de son bureau d’études intégré jusqu’à la pose.

Des pièces de vie supplémentaires

Cette parfaite maîtrise permet à l’entreprise de répondre aux exigences des clients et de proposer des extensions – 90% de l’activité – et des vérandas sur mesure avec des lignes uniques et une large gamme de matériaux et d’options.

« Il n’existe pas deux projets identiques, chacun est unique, souligne Alexia Moine. Les clients choisissent le style, la forme mais aussi tout le reste.  « Le toit : incliné pour les extensions bioclimatiques, en ardoise pour la noblesse de la pierre naturelle, toit-terrasse plus moderne ou encore un toit arrondi pour l’originalité. Les châssis : l’élégance de l’aluminium ou la chaleur du bois. L’isolation : laine de verre, laine de bois… ».

Le savoir-faire breton

Il existe des extensions avec des grands puits de lumière, d’autres à ossature bois avec des châssis en aluminium, avec des volets roulants intégrés dans la charpente… C’est au choix. Il s’agit de réalisations personnalisées, avec pour beaucoup des grands ouvrants et des châssis très hauts.

La prospection sur un marché d’une si grande taille offre de réelles perspectives d’expansion à l’entreprise VÉRANDALINE. Les premiers contacts sont effectivement encourageants en région parisienne où le savoir-faire breton bénéficie de surcroît d’une vraie reconnaissance. « C’est un gage de sérieux et de qualité, on ne cesse de nous le répéter », se félicite Alexia Moine. Autant d’arguments prometteurs pour une direction et des équipes animées par un esprit de conquête.

Retrouvez l’article sur Actu.fr

Vérandaline installe des vérandas en Ile de France, dans les Yvelines (78), l’Essonne (91)…

VÉRANDALINE : des espaces à vivre en lumière

VÉRANDALINE : des espaces à vivre en lumière

LE POHER du 15 mai 2018

On ne devient pas leader par hasard. Et lorsque l’on se penche sur VÉRANDALINE, il ne se passe guère de temps avant de comprendre que sa réussite repose sur un socle de valeurs partagées… et une histoire.

« De la lumière ! » Au-delà des mots, c’est par sa voix enthousiaste même que Francis Leduc, président de VÉRANDALINE, laisse transparaître la philosophie de l’entreprise. « De la lumière partout ! Faire des espaces que nous créons de véritables lieux de vie, de plaisir, de bonheur », explique-t-il. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, VÉRANDALINE, c’est bien plus que des vérandas (à peine 10 % des réalisations de l’entreprise). Aujourd’hui, l’essentiel
de la production, ce sont des extensions de maisons, des espaces de vie, lumineux, conviviaux, occupables toute l’année…

40 années d’existence 
La belle histoire de ce qui est devenu un fleuron de l’économie bretonne commence en 1979, avec la famille Bouedo. Dès l’année suivante, les premières fabrications sortent des ateliers. Une décennie plus tard, en 1991, l’entreprise devenue veranda VÉRANDALINE s’installe à Corlay, d’où elle va très vite rayonner dans toute la Bretagne, avant le quart nord-ouest de la France. Lorsque Francis Leduc reprend sa destinée en mains, en 2012, VÉRANDALINE est déjà une belle entreprise, leader en Bretagne sur son marché des vérandas et extensions de maisons. Il va lui donner une impulsion déterminante en termes de dynamisme et d’innovation. Aujourd’hui, VÉRANDALINE, c’est 12.000 réalisations, une croissance de 5 à 7 %
par an, 140 collaborateurs, six agences et showrooms… Mais c’est aussi un état d’esprit et des valeurs que son président synthétise en quatre points : sérieux, sécurité, qualité et confiance, qui font écho au leitmotiv de l’entreprise : des projets uniques, originaux, sur-mesure et de qualité.

Veranda : la passion de l’échange
Les réalisations de VÉRANDALINE sont avant tout une affaire d’échange, de rencontre avec les clients (98 % de particuliers, dont 40 % viennent par le bouche à oreille), qui, pour la quasi-totalité d’entre eux, finissent de rêver et de maturer leur projet veranda en venant dans l’une des agences-showrooms.

Tout intégré
Gage de qualité et de confiance, justement, la société s’est donnée pour règle intangible de contrôler et d’assumer l’intégralité de la réalisation : de la conception et de la fabrication (intégralement en Bretagne) jusqu’à la pose, en passant par le permis de construire, les formalités administratives et même le transport pris en charge par les véhicules de l’entreprise. Mais la rencontre, c’est aussi celle de Francis Leduc et de Daniel Bouedo, l’un des cofondateurs de l’entreprise familiale. Il suffit de les croiser pour percevoir toute l’estime du nouveau président à l’égard de son codirigeant. À la tête du bureau d’étude, fondement de toute la conception-innovation, Daniel Bouedo est l’homme débordant de ressources et d’idées qui crée sur-mesure tous les espaces de lumière et de vie, auxquels les collaborateurs donneront matière et existence. Quelques centimètres gagnés ici, une ouverture pensée là, et ce sont des cascades de luminosité qui inondent un espace, lui donnent de la fluidité, de l’air… « Nous essayons de répondre au-delà de l’attente des clients », explique le visionnaire Daniel Bouedo.

Retrouvez l’article complet ici : VÉRANDALINE : des espaces à vivre en lumière

VÉRANDALINE met le cap sur l’Île-de-France

VÉRANDALINE met le cap sur l’Île-de-France

Magazine Verre & Protections n°103 – Janvier/février 2018

Le leader breton de l’extension et de la veranda va tripler sa production avec 2100 m² supplémentaires d’ateliers

VÉRANDALINE a réalisé un investissement global de près d’un million d’euros pour agrandir et équiper 2 100 m² supplémentaires d’ateliers de fabrication sur son site de production de Corlay (Côtes d’Armor). Cette extension, inaugurée le 19 janvier, a été l’occasion pour cet acteur économique reconnu en Bretagne, de faire la démonstration de ses savoir-faire et de communiquer sur sa stratégie de développement : grâce à cet investissement, VÉRANDALINE est en capacité de tripler sa production et va étendre son activité à l’Île-de-France dès 2018.

Croissance organique et extension territoriale progressive
Élus locaux, représentants des chambres consulaires, partenaires, fournisseurs, artisans, chefs d’entreprises et clients ont fait le déplacement pour assister à l’inauguration de l’extension du site de production du n°1 breton sur le segment de l’extension et de la veranda aluminium et bois. Fondée en 1979 par la famille Bouedo, VÉRANDALINE a été reprise en 2012 par Francis Leduc, un breton d’origine qui opère ainsi un « retour aux sources » après avoir œuvré notamment dans l’externalisation, en tant que dirigeant d’une filiale de grande multinationale. Outre sa situation en Centre Bretagne, la grande qualité des produits et l’exigence du modèle économique VÉRANDALINE impliquant une maîtrise à 100 % de la chaîne de création de valeur ont séduit Francis Leduc : « nous sommes à la fois bureau d’études pour concevoir les plans, commercial pour la vente de nos produits, fabricant pour les réaliser et poseur pour les installer ». Il est convaincu que l’entreprise sera porteuse de croissance en consolidant son ancrage sur le territoire et en opérant une extension de son modèle économique au delà de la Bretagne. Une politique de développement qu’il poursuit depuis son arrivée avec une dynamique d’innovations et de contrôles qualité accrus. Force est de constater qu’elle porte ses fruits puisque, depuis 2012, VÉRANDALINE étend progressivement sa zone de chalandise y compris hors de Bretagne et affiche une croissance annuelle de 5 à 7 % et une augmentation des emplois de plus de 30 % sur les cinq dernières années. Des indicateurs stables et positifs pour une entreprise qui fêtera ses 40 ans en 2019.

Qualité, innovation et satisfaction du client
Lors de son discours d’inauguration, Francis Leduc a rappelé que VÉRANDALINE, labellisée « Entreprise innovante » est à l’origine du concept de l’extension en France et a été la première entreprise à proposer et installer des volets roulants intégrés à la charpente, concept repris depuis par l’ensemble des acteurs du marché. À cette occasion, le dirigeant n’a pas manqué de rendre hommage à son prédécesseur mais aussi actuel collaborateur, Daniel Bouedo, « fondateur, co-dirigeant et actionnaire de VÉRANDALINE qui, à la tête du bureau d’études, est le fer de lance de l’innovation. Il est à l’origine de la conception de tous nos modèles, fournit à notre réseau commercial le support nécessaire, pilote les développements informatiques destinés à la commande numérique de nos équipements de production et enfin participe activement à l’optimisation des postes de travail en production ainsi qu’à l’organisation des opérations de nos équipes de pose ». Autre valeur clef mise en avant par Francis Leduc : la qualité, qui commence par le choix des meilleurs matériaux du marché (par exemple les châssis aluminium qui sont garantis 25 ans ou encore l’iroko utilisé pour les ossatures, un bois de grande qualité, imputrescible et stable dans le temps) et s’étend à « l’ensemble des processus de contrôle de la qualité mis en place depuis la prise de commande, le prémontage en atelier, la pose, jusqu’à la remise clé en main ». Francis Leduc n’a pas manqué de saluer au passage le professionnalisme de ses poseurs, tous spécialisés (menuisiers bois et aluminium, électriciens, étancheurs, couvreurs…). Car qui dit qualité, dit aussi formation professionnelle. Un domaine dans lequel VÉRANDALINE mène une politique volontariste depuis 2014. Homologuée Centre agréé de formation depuis 2015 et certifiée Data Dock depuis 2017, VÉRANDALINE a su placer l’apprentissage au cœur de sa politique sociale pour former et fidéliser son personnel et a choisit d’internaliser tous les métiers pour garantir une production et des services qualitatifs à même d’assurer l’entière satisfaction de ses clients
dont près de 40 % arrivent par le bouche-à-oreille.

Retrouvez l’article complet ici

Vérandaline installe des vérandas en Ile de France, dans les Yvelines (78), l’Essonne (91)…

VÉRANDALINE. À la conquête de Paris

VÉRANDALINE. À la conquête de Paris

Le Télégramme du 20 janvier 2018

VÉRANDALINE s’étend. Normal pour le leader breton de la veranda et de l’extension. Installée à Corlay (22) depuis bientôt 40 ans, la société grandit pour continuer à croître avec une stratégie commerciale offensive.

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer son nom, VÉRANDALINE n’est pas tant un spécialiste de la veranda (10 % de son activité), que de l’extension d’habitat, l’espace « bonheur » comme se plaît à le qualifier Francis Leduc, président de la société depuis décembre 2012. Sous son impulsion, l’entreprise centre-bretonne a connu un développement exemplaire, avec une croissance annuelle de 5 à 7 %. « Malgré la crise dans le secteur du bâtiment, on a réussi à développer et à étendre notre emprise territoriale », souligne le dirigeant dont le bilan ferait rosir de plaisir n’importe quel entrepreneur. VÉRANDALINE, c’est 15 millions d’euros de chiffre d’affaires, 140 salariés – dont 40 embauchés ces cinq dernières années, 600 réalisations par an et six agences et showrooms, en Bretagne et Loire-Atlantique mais aussi, à Rouen, depuis 2016, grâce à un partenariat avec une société normande. Mais ce développement constant a fini par se heurter à des murs. « Courant 2016, on était en limite de nos capacités de production, l’extension s’est avérée indispensable », confirme Francis Leduc. D’où un investissement de 850.000 €, accompagné financièrement par Loudéac Communauté, qui a permis d’agrandir le site de Corlay de 5.900 à 8.000 m².

Capacité de production triplée

Ce nouvel outil marque l’attachement de l’entreprise au Centre-Bretagne, où est basé son siège social et où est réalisée l’intégralité de sa production, du bureau d’études à la fabrication. Mais cette extension met surtout la société en position de tripler sa production. Conquérant et offensif, le patron breton veut « tendre vers une croissance à deux chiffres mais on est soumis au marché », tempère-t-il. Sa stratégie sur cinq ans s’appuie sur trois axes : consolider le positionnement de l’entreprise en Bretagne et en Loire-Atlantique ; lancer de nouveaux produits ; poursuivre son extension territoriale au-delà de son périmètre historique.

Vingt nouvelles embauches sont espérées

« Il y a un moment où on est limité par la capacité du marché. Il faut dépasser les frontières de la Bretagne pour aller où le marché nous emmène et où est présent le client. On veut aller en Île-de-France qui présente un potentiel colossal car le marché de l’extension y est moins développé », annonce Francis Leduc qui vise un positionnement « haut de gamme et sur-mesure, ce que la plupart des acteurs du marché ne savent pas faire ». Si la croissance souhaitée est au rendez-vous, VÉRANDALINE espère embaucher, à Corlay, une vingtaine de salariés supplémentaires dans les cinq à venir.

Retrouvez l’article sur Le Télégramme

Vérandaline installe des vérandas en Ile de France, dans les Yvelines (78), l’Essonne (91)…

VÉRANDALINE s’agrandit pour croître.

VÉRANDALINE s’agrandit pour croître.

Le Télégramme du 20 janvier 2018

Installée à Corlay depuis bientôt 40 ans (elle les aura l’année prochaine), l’entreprise VÉRANDALINE affiche une jolie croissance depuis cinq ans. Le développement économique du leader breton de l’extension d’habitat et de la veranda devrait encore prendre de l’ampleur grâce à une extension de 2.100 m² qui lui permet de tripler sa capacité de production.

Hier, lors de l’inauguration de son nouvel outil, Francis Leduc, président de la société, a rappelé le modèle économique sur lequel l’entreprise de veranda a bâti sa réussite : « VÉRANDALINE maîtrise 100 % de la chaîne de création de la valeur : nous sommes à la fois bureau d’études pour concevoir les plans ; commercial pour la vente de nos produits ; fabricant pour les réaliser et poseur pour les installer. »

La société corlaysienne, qui a plus 12.000 réalisations à son actif, emploie aujourd’hui 140 salariés, dont 90 à Corlay, et elle espère une vingtaine d’embauches dans les cinq années à venir, si la croissance suit. L’imposant parterre d’élus présents, hier, à l’inauguration, témoigne de l’importance de cette entreprise pour le développement économique centre-breton et, plus largement, breton. L’investissement de 850.000 € a d’ailleurs été largement soutenu par Loudéac Communauté avec une subvention de 100.000 € pour la réalisation ainsi qu’une aide financière pour niveler le terrain.

Retrouvez l’article sur Le Télégramme

VÉRANDALINE à la conquête de l’Île-de-France

VÉRANDALINE à la conquête de l’Île-de-France

Ouest France Entreprises – 20 janvier 2018

Vendredi, Martin Meyrier, vice-président de la Région, Loig Chesnais-Girard, président de la Région, Olivier Alain, vice-président de la Région ont visité le nouveau site de production de VÉRANDALINE .

Un site de 8 000 m2 flambant neuf va permettre au fabricant de véranda, installé à Corlay dans les Côtes d’Armor, de tripler sa production.

En matière d’extension et de véranda, VÉRANDALINE en connaît un rayon : le fabricant de pièces de vie incorporées à l’habitat est leader en Bretagne. Pour continuer à agrandir davantage chez les autres, Francis Le Duc vient d’augmenter son propre site de production. Cette extension représentant un investissement de 850 000 € a permis l’acquisition « d’équipements récents et high tech ».

Ce nouveau bâtiment de 8 000 m2, sur un terrain de 15 000 m2 acheté l’an passé, donne désormais à l’entreprise la capacité de tripler sa production. De quoi lui donner des ailes et s’attaquer à de nouveaux marchés, après les derniers conquis en Loire-Atlantique, Haute-Normandie, Mayenne et Finistère.

Vers des créations d’emplois à Corlay

« Nous souhaitons poursuivre notre extension territoriale et de l’étendre à l’Île-de-France », explique Francis Le Duc, en misant notamment sur « la production 100 % made in Bretagne et la stratégie d’innovation de l’entreprise ».

Après une dizaine d’embauches, l’an passé, dans le cadre du développement de ses activités dans le Finistère, VÉRANDALINE affirme déjà la perspective de nouvelles créations d’emplois sur le site corlaysien. Lors de l’inauguration de sa nouvelle unité de production, le développement de l’acteur économique breton a été souligné par plusieurs élus.

En dépit de la crise qui a touché le secteur du bâtiment ces dernières années, le dirigeant se réjouit de sa « croissance annuelle constante de 5 à 7 % », autour de laquelle se consolide« un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros ».

Retrouvez l’article sur OUEST FRANCE ENTREPRISES

Vérandaline installe des vérandas en Ile de France, dans les Yvelines (78), l’Essonne (91)…

La production entièrement réorganisée

La production entièrement réorganisée

Journal des entreprises – Juin 2017

Le spécialiste de la veranda et de la pièce à vivre profite de l’extension de son atelier sur 2.100m² pour repenser entièrement ses flux logistique et de production.

Francis Leduc fait partie de ses dirigeants qui n’aiment pas perdre leur temps. Repreneur en 2012 de VÉRANDALINE à Corlay, cet ancien cadre dirigeant dans le milieu de la reprographie est bien conscient d’avoir mis la main sur une PME prometteuse disposant d’un fort potentiel de développement. « Je n’ai pas réalisé de révolution car les produits et le savoir-faire des hommes étaient là, notamment celui de Daniel Bouedo, le dernier des actionnaires familiaux. Il fallait juste apporter à cette pépite, dont l’expertise était unanimement reconnue dans le grand Ouest, de la méthode et des moyens pour grandir. » Avec le soutien récent d’Unexo, rentré au capital dans le cadre d’une recomposition de l’actionnariat, Francis Leduc vient de passer la vitesse supérieure. « Les premières années ont été celles de la consolidation autour des produits avec une clarification des offres mais aussi la mise sur le marché de nombreuses innovations techniques qui font aujourd’hui de VÉRANDALINE la référence, non plus de la veranda basique, mais bien de la pièce de vie parfaitement intégrée à une habitation existante. »

Une production intégrée

En 2016, la PME costarmoricaine débute les travaux d’agrandissement de son unité de production via une extension de 2.100 m² portant les surfaces bâties à 8.200 m². « Nous intégrons 100 % de la production, de la découpe de la charpente au travail de l’aluminium pour des ouvertures sur-mesure. Il était vital de pousser les murs afin de gagner en réactivité, de réduire les coûts, les temps de déplacements, etc. Cette première étape concerne uniquement l’atelier aluminium qui va gagner en confort et flexibilité au niveau au picking et du pré- montage à l’usine. »

Un univers veranda concurrentiel

L’enveloppe de 800.000 euros comprend également l’acquisition de nouveaux automates qui doivent permettre de faire monter en gamme les opérateurs. « Si l’assemblage reste manuel, nous devons tendre vers une semi-industralisation de certaines tâches. Dans un univers concurrentiel comme le nôtre, c’est un enjeu central. » Sans en dévoiler encore la teneur, Francis Leduc ambitionne déjà de réaliser une organisation similaire au niveau de l’atelier bois. « Notre croissance sera davantage organique qu’externe. Il nous faut aller vers une rationalisation de nos process. Avec cette première extension, nous avons les capacités de multiplier par trois la production. C’est ambitieux mais réaliste au regard du potentiel actuel. »

Article dans le Journal des entreprises – Juin 2017

veranda verandaline

VÉRANDALINE en pleine extension

VÉRANDALINE en pleine extension

Le Télégramme du 1 février 2017
Leader breton de la fabrication de vérandas et d’extensions, Verandaline, à Corlay (22), vient de racheter les constructions Kerbrat, à Lanrivoaré (29), et se prépare à inaugurer une nouvelle usine, en mai.

VÉRANDALINE poursuit son développement avec le soutien d’UNEXO

Site internet UNEXO – Janvier 2017

Premier fabricant d’extensions et de vérandas en Bretagne, l’entreprise VÉRANDALINE poursuit son développement sous l’impulsion de son président, Francis Leduc, soutenu par ses cadres et UNEXO Capital Investissement – groupe Crédit Agricole.

VÉRANDALINE : Spécialiste des extensions et vérandas sur-mesure

Basée à Corlay dans les Côtes d’Armor, VÉRANDALINE conçoit, fabrique, commercialise et pose des vérandas, des extensions d’habitat, des couvertures de piscine et de spa à destination des particuliers. Ces véritables pièces de vie, livrées « clé en mains », isolées et sur-mesure, viennent parfaitement s’intégrer aux habitations d’origine. Reconnue pour ses innovations et la qualité de ses produits, l’entreprise emploie 128 salariés et réalise plus de 500 projets par an pour un chiffre d’affaires de 14 M€.

Créée en 1979 par Paul Bouedo et ses enfants, VÉRANDALINE propose dès 1980 des vérandas isolées, agréables à vivre en toutes saisons. A partir de 1990, l’entreprise connaît une forte croissance et se déploie sur l’ensemble de la Bretagne. En 2003, la société se diversifie et crée Line Services, une activité complémentaire, pour embellir, aménager et isoler l’habitat (stores, volets roulants, gardes-corps, portes et portails, etc.). Début 2013, le nouveau président Francis Leduc engage l’entreprise dans une dynamique nouvelle pour développer l’activité.

Article complet sur le site d’UNEXO

VÉRANDALINE en pleine extension

VÉRANDALINE en pleine extension

 

Le Télégramme du 1 février 2017

Leader breton de la fabrication de véranda et d’extension, VÉRANDALINE, à Corlay (22), vient de racheter les constructions KERBRAT, à Lanrivoaré (29), et se prépare à inaugurer une nouvelle usine, en mai.

L’extension, chez VÉRANDALINE, on connaît. Née en 1979, l’entreprise aux quelque 128 salariés – dont une cinquantaine sur le site historique de Corlay – s’apprête à pousser les murs. En mai prochain, une nouvelle unité de production sera mise en service par Francis Leduc, actionnaire majoritaire depuis 2013.

« L’extension de la surface de production, dont le chantier est actuellement en cours, devrait s’achever en mai. Elle représentera entre 2.000 et 3.000 m² supplémentaires, ce qui portera entre 8.000 et 9.000 m² la superficie totale de notre usine », indique Francis Leduc, qui compte toujours, au capital de l’entreprise, Daniel Bouedo et Chantal Le Guével, deux des fondateurs.

« Tripler la capacité de production »

L’objectif, à terme, est de « tripler la capacité de production », qui est actuellement « de 500 à 600 réalisations par an », indique le dirigeant. « On veut créer les conditions de compétitivité, avec des lignes de production plus importantes, qui engendrent, notamment, une baisse des coûts de production et un meilleur angle d’attaque du marché. On embauchera en fonction de nos besoins. L’emploi, c’est la conséquence d’une politique ambitieuse », souligne le dirigeant qui a investi 700.000 € dans le nouvel outil.

« Maintenir l’emploi en Centre-Bretagne »

« Sur le plan commercial, on se développe bien en Loire-Atlantique, on a ouvert une agence à Guérande, on s’est étendu en Mayenne, on fait des incursions en Ile-de-France, mais la construction de nouveaux bâtiments, à Corlay, marque la volonté de maintenir la production, et donc l’emploi, en Centre-Bretagne », appuie le dirigeant.

Aidé par la Cidéral (communauté intercommunale de Loudéac) qui, outre 100.000 € de subvention, lui a octroyé 250.000 € pour niveler le terrain sur lequel se construit l’extension, l’entrepreneur apprécie le soutien conjoint d’Unexo, le fonds de soutien du Crédit Agricole : « C’est important pour nos projets de développement ».

Un pied en Nord-Finistère

Avec ce partenaire minoritaire au capital, V

poursuit une stratégie plus globale illustrée par le rachat récent de la société Kerbrat, installée à Lanrivoaré (dix salariés et près de 1 M€ de chiffre d’affaires en 2015).

Spécialisée, elle aussi, dans les extensions et vérandas, mais aussi les terrasses, carports, et autres abris de jardin, cette petite PME complète la diversification déjà entamée par VÉRANDALINE qui, depuis 2003, propose stores, volets roulants, garde-corps, etc., en plus de ses vérandas et extensions d’habitat.

En 2016, VÉRANDALINE a réalisé un chiffre d’affaires de 14 M€.

Article complet du Télégramme

VÉRANDALINE n’en finit pas de grandir

VÉRANDALINE n’en finit pas de grandir

Ouest France du 19 janvier 2017

Installé à Corlay depuis bientôt 40 ans, le spécialiste de la construction de veranda monte en puissance. Recrutements, extensions, rachats d’entreprises, les projets de développement sont nombreux.

Nouveaux projets

De belles perspectives se présentent cette année pour VÉRANDALINE. Installé à Corlay depuis 1979, le fabricant de pièces de vie et de veranda incorporées à l’habitat se lance dans de nouveaux projets.

« Nous sommes arrivés à saturation au niveau de notre capacité de production, explique Francis Leduc, dirigeant de l’entreprise. Nous avons décidé de nous agrandir. »

De nouveaux bâtiments

Dans cette perspective, lacquisition d’un terrain de 8 300 m2 a déjà été réalisée en fin d’année 2016. Au printemps 2017 un bâtiment industriel de 3 000 m2 dédié à la fabrication sortira de terre. « Avec la capacité de faire tripler la production », précise le dirigeant.

VÉRANDALINE affirmera aussi très prochainement sa présence dans le Finistère Nord par le biais du rachat de KERBRATt, entreprise spécialisée dans l’extension maison et véranda à ossature en bois. « C’est signé », confirme Francis Leduc.

Côté développement, l’entreprise n’est pas à bout de souffle. Elle réfléchit déjà à d’autres marchés sur le territoire.

Recrutement permanent

VÉRANDALINE emploie aujourd’hui 130 salariés. Et demeure en recrutement permanent, « la main-d’oeuvre spécialisée étant plus difficile à trouver », constate Francis Le Duc.

En affichant un chiffre d’affaires à 14 millions d’euros et une croissance à deux chiffres ces deux dernières années, l’entreprise est leader sur le marché en Bretagne. Et entend bien le rester. En s’appuyant tout simplement sur la clef de son succès : de l’élaboration en 3D jusqu’à la gestion de la garantie décennale « Tout est fait ici de A à Z. Sur mesures. Sans intermédiaires. »

Article Ouest France du 19 janvier 2017

VÉRANDALINE, acteur de la Silver Breizh

VÉRANDALINE, acteur de la Silver Breizh

Le Trégor du 16 juin 2016

C’est quoi la Silver Breizh ?

En France 85% des personnes de plus de 90 ans vivent chez elles, une tendance qui s’accentue avec une volonté de vieillir « à domicile » fortement exprimée par les plus de 60 ans. Rester dans sa maison signifie aussi rester acteur de sa vie, ne pas rompre avec son environnement familier, avec ses proches, son quartier… Mais la maison d’hier, là où l’on a élevé ses enfants, n’est plus adaptée et n’apporte plus le confort et la sécurité nécessaire. L’adaptation de l’habitat constitue une solution pour le maintien à domicile des personnes vieillissantes. Notre association Silver Breizh a pour vocation de faciliter cette dé- marche pour garantir des travaux bien maî- trisés tant au niveau du conseil, du budget que des délais.

silver breizhL’accessibilité est devenue design

L’accessibilité est devenue design Adapter sa maison pour une nouvelle étape de la vie doit participer à son embellissement et à sa valorisation. Les couleurs, les matériaux… ont un impact sur le bien-être de l’environnement recréé. L’adaptation d’un jardin suspendu peut aboutir sur une nouvelle passion pour le jardinage, une nouvelle fenêtre sur rue peut relancer les relations de voisinage… Bien « vieillir chez soi » c’est aussi avoir une maison accueillante pour les autres.

D’un habitat pensé à un habitat réalisé

Retrouver du bien-être, de l’autonomie dans son habitat demande de s’intéresser à la façon dont on souhaite vivre chez soi, avec les autres, dans son quartier. Il ne suffit pas de transformer quelques marches en rampe d’accès, il faut considérer la pratique de la maison dans sa globalité, explorer des applications innovantes, maintenir l’harmonie des aménagements, valoriser le bien immobilier. Autant de critères que Silver Breizh prend en compte avant toute recommandation de travaux notamment par l’intervention de son architecte.

Un seul interlocuteur pour une meilleure coordination

Engager des travaux dans sa maison peut parfois être vécu comme une épreuve nécessitant beaucoup d’énergie, de disponibilité, de rigueur… L’association Silver Breizh est en mesure de faciliter vos projets en prenant en charge la totalité des travaux correspondant à votre demande. Vous disposerez d’un seul interlocuteur pour gérer les devis, la relation aux artisans et le suivi de chantier.

Téléchargez l’article complet

 

Reportage France 3

Reportage France 3

Voici un reportage complet sur Vérandaline, diffusé au mois de février 2014, dans le journal 12/13 de France 3 Bretagne et Pays de la Loire.

 

VÉRANDALINE à la conquête de Paris

Depuis son site de Corlay, le premier fabricant d’extensions et de vérandas en Bretagne a des projets de croissance qui passent par une montée en puissance à Paris et sa région.

en savoir plus
Indicateur
visitez
un site d’expo,
près de chez vous


Voir les sites
Lineservice

Jouez la complémentarité

Préaux, pergolas, stores intérieurs et extérieurs, garde-corps, pare-vent, portes, etc.

en savoir plus