La presse parle de nous

29 Mai 2018
Article dans LE POHER – Vérandaline : des espaces à vivre en lumière

Article dans LE POHER – Vérandaline : des espaces à vivre en lumière

On ne devient pas leader par hasard. Et lorsque l’on se penche sur Vérandaline, il ne se passe guère de temps avant de comprendre que sa réussite repose sur un socle de valeurs partagées… et une histoire.

« De la lumière ! » Au-delà des mots, c’est par sa voix enthousiaste même que Francis Leduc, président de Vérandaline, laisse transparaître la philosophie de l’entreprise. « De la lumière partout ! Faire des espaces que nous créons de véritables lieux de vie, de plaisir, de bonheur », explique-t-il. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, Vérandaline, c’est bien plus que des vérandas (à peine 10 % des réalisations de l’entreprise). Aujourd’hui, l’essentiel
de la production, ce sont des extensions de maisons, des espaces de vie, lumineux, conviviaux, occupables toute l’année…

40 années d’existence 
La belle histoire de ce qui est devenu un fleuron de l’économie bretonne commence en 1979, avec la famille Bouedo. Dès l’année suivante, les premières fabrications sortent des ateliers. Une décennie plus tard, en 1991, l’entreprise devenue Vérandaline s’installe à Corlay, d’où elle va très vite rayonner dans toute la Bretagne, avant le quart nord-ouest de la France. Lorsque Francis Leduc reprend sa destinée en mains, en 2012, Vérandaline est déjà une belle entreprise, leader en Bretagne sur son marché des vérandas et extensions de maisons. Il va lui donner une impulsion déterminante en termes de dynamisme et d’innovation. Aujourd’hui, Vérandaline, c’est 12.000 réalisations, une croissance de 5 à 7 %
par an, 140 collaborateurs, six agences et showrooms… Mais c’est aussi un état d’esprit et des valeurs que son président synthétise en quatre points : sérieux, sécurité, qualité et confiance, qui font écho au leitmotiv de l’entreprise : des projets uniques, originaux, sur-mesure et de qualité.

La passion de l’échange
Les réalisations de Vérandaline sont avant tout une affaire d’échange, de rencontre avec les clients (98 % de particuliers, dont 40 % viennent par le bouche à oreille), qui, pour la quasi-totalité d’entre eux, finissent de rêver et de maturer leur projet en venant dans l’une des agences-showrooms.

Tout intégré
Gage de qualité et de confiance, justement, la société s’est donnée pour règle intangible de contrôler et d’assumer l’intégralité de la réalisation : de la conception et de la fabrication (intégralement en Bretagne) jusqu’à la pose, en passant
par le permis de construire, les formalités administratives et même le transport pris en charge par les véhicules de l’entreprise. Mais la rencontre, c’est aussi celle de Francis Leduc et de Daniel Bouedo, l’un des cofondateurs de l’entreprise familiale. Il suffit de les croiser pour percevoir toute l’estime du nouveau président à l’égard de son codirigeant. À la tête du bureau d’étude, fondement de toute la conception-innovation, Daniel Bouedo est l’homme
débordant de ressources et d’idées qui crée sur-mesure tous les espaces de lumière et de vie, auxquels les collaborateurs donneront matière et existence. Quelques centimètres gagnés ici, une ouverture pensée là, et ce sont des cascades
de luminosité qui inondent un espace, lui donnent de la fluidité, de l’air… « Nous essayons de répondre au-delà de l’attente des clients », explique le visionnaire Daniel Bouedo.

Retrouvez l’article complet ici : Vérandaline : des espaces à vivre en lumière

13 Mar 2018
Vérandaline met le cap sur l’Île-de-France

Vérandaline met le cap sur l’Île-de-France

Magazine Verre & Protections n°103

Le leader breton de l’extension et de la véranda va tripler sa production avec 2100 m² supplémentaires d’ateliers

Vérandaline met le cap sur l’Île-de-France

Vérandaline a réalisé un investissement global de près d’un million d’euros pour agrandir et équiper 2 100 m² supplémentaires d’ateliers de fabrication sur son site de production de Corlay (Côtes d’Armor). Cette extension, inaugurée le 19 janvier, a été l’occasion pour cet acteur économique reconnu en Bretagne, de faire la démonstration de ses savoir-faire et de communiquer sur sa stratégie de développement : grâce à cet investissement, Vérandaline est en capacité de tripler sa production et va étendre son activité à l’Île-de-France dès 2018.

Croissance organique et extension territoriale progressive
Élus locaux, représentants des chambres consulaires, partenaires, fournisseurs, artisans, chefs d’entreprises et clients ont fait le déplacement pour assister à l’inauguration de l’extension du site de production du n°1 breton sur le segment de l’extension et de la véranda aluminium et bois. Fondée en 1979 par la famille Bouédo, Vérandaline a été reprise en 2012 par Francis Leduc, un breton d’origine qui opère ainsi un « retour aux sources » après avoir œuvré notamment dans l’externalisation, en tant que dirigeant d’une filiale de grande multinationale. Outre sa situation en Centre Bretagne, la grande qualité des produits et l’exigence du modèle économique Vérandaline impliquant une maîtrise à 100 % de la chaîne de création de valeur ont séduit Francis Leduc : « nous sommes à la fois bureau d’études pour concevoir les plans, commercial pour la vente de nos produits, fabricant pour les réaliser et poseur pour les installer ». Il est convaincu que l’entreprise sera porteuse de croissance en consolidant son ancrage sur le territoire et en opérant une extension de son modèle économique au delà de la Bretagne. Une politique de développement qu’il poursuit depuis son arrivée avec une dynamique d’innovations et de contrôles qualité accrus. Force est de constater qu’elle porte ses fruits puisque, depuis 2012, Vérandaline étend progressivement sa zone de chalandise y compris hors
de Bretagne et affiche une croissance annuelle de 5 à 7 % et une augmentation des emplois de plus de 30 % sur les cinq dernières années. Des indicateurs stables et positifs pour une entreprise qui fêtera ses 40 ans en 2019.

Qualité, innovation et satisfaction du client
Lors de son discours d’inauguration, Francis Leduc a rappelé que Vérandaline, labellisée « Entreprise innovante » est à l’origine du concept de l’extension en France et a été la première entreprise à proposer et installer des volets roulants intégrés à la charpente, concept repris depuis par l’ensemble des acteurs du marché. À cette occasion, le dirigeant n’a pas manqué de rendre hommage à son prédécesseur
mais aussi actuel collaborateur, Daniel Bouédo, « fondateur, co-dirigeant et actionnaire de Vérandaline qui, à la tête du bureau d’études, est le fer de lance de l’innovation. Il est à l’origine de la conception de tous nos modèles, fournit à notre réseau commercial le support nécessaire, pilote les développements informatiques destinés à la commande numérique de nos équipements de production et enfin participe activement à l’optimisation des postes de travail en production ainsi qu’à l’organisation des opérations de nos équipes de pose ». Autre valeur clef mise en avant par Francis Leduc : la qualité, qui commence par le choix des meilleurs matériaux du marché (par exemple les châssis aluminium qui sont garantis 25 ans ou encore l’iroko utilisé pour les ossatures, un bois de grande qualité, imputrescible et stable dans le temps) et s’étend à « l’ensemble des processus de contrôle de la qualité mis en place depuis la prise de commande, le prémontage en atelier, la pose, jusqu’à la remise clé en main ». Francis Leduc n’a pas manqué de saluer au passage le professionnalisme de ses poseurs, tous spécialisés (menuisiers bois et aluminium, électriciens, étancheurs, couvreurs…). Car qui dit qualité, dit aussi formation professionnelle. Un domaine dans lequel Vérandaline mène une politique volontariste depuis 2014. Homologuée Centre agréé de formation depuis 2015 et certifiée Data Dock depuis 2017, Vérandaline a su placer l’apprentissage au coeur de sa politique sociale pour former et fidéliser son personnel et a choisit d’internaliser tous les métiers pour garantir une production et des services qualitatifs à même d’assurer l’entière satisfaction de ses clients
dont près de 40 % arrivent par le bouche-à-oreille.

Retrouvez l’article complet ici

Vérandaline installe des vérandas en Ile de France, dans les Yvelines (78), l’Essonne (91)…

26 Jan 2018
Article dans Le Télégramme

Article dans Le Télégramme

Vérandaline. À la conquête de l’Île-de-France

Vérandaline s’étend. Normal pour le leader breton de la véranda et de l’extension. Installée à Corlay (22) depuis bientôt 40 ans, la société grandit pour continuer à croître avec une stratégie commerciale offensive.

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer son nom, Vérandaline n’est pas tant un spécialiste de la véranda (10 % de son activité), que de l’extension d’habitat, l’espace « bonheur » comme se plaît à le qualifier Francis Leduc, président de la société depuis décembre 2012. Sous son impulsion, l’entreprise centre-bretonne a connu un développement exemplaire, avec une croissance annuelle de 5 à 7 %. « Malgré la crise dans le secteur du bâtiment, on a réussi à développer et à étendre notre emprise territoriale », souligne le dirigeant dont le bilan ferait rosir de plaisir n’importe quel entrepreneur. Vérandaline, c’est 15 millions d’euros de chiffre d’affaires, 140 salariés – dont 40 embauchés ces cinq dernières années, 600 réalisations par an et six agences et showrooms, en Bretagne et Loire-Atlantique mais aussi, à Rouen, depuis 2016, grâce à un partenariat avec une société normande. Mais ce développement constant a fini par se heurter à des murs. « Courant 2016, on était en limite de nos capacités de production, l’extension s’est avérée indispensable », confirme Francis Leduc. D’où un investissement de 850.000 €, accompagné financièrement par Loudéac Communauté, qui a permis d’agrandir le site de Corlay de 5.900 à 8.000 m².

Capacité de production triplée

Ce nouvel outil marque l’attachement de l’entreprise au Centre-Bretagne, où est basé son siège social et où est réalisée l’intégralité de sa production, du bureau d’études à la fabrication. Mais cette extension met surtout la société en position de tripler sa production. Conquérant et offensif, le patron breton veut « tendre vers une croissance à deux chiffres mais on est soumis au marché », tempère-t-il. Sa stratégie sur cinq ans s’appuie sur trois axes : consolider le positionnement de l’entreprise en Bretagne et en Loire-Atlantique ; lancer de nouveaux produits ; poursuivre son extension territoriale au-delà de son périmètre historique.

Vingt nouvelles embauches sont espérées

« Il y a un moment où on est limité par la capacité du marché. Il faut dépasser les frontières de la Bretagne pour aller où le marché nous emmène et où est présent le client. On veut aller en Île-de-France qui présente un potentiel colossal car le marché de l’extension y est moins développé », annonce Francis Leduc qui vise un positionnement « haut de gamme et sur-mesure, ce que la plupart des acteurs du marché ne savent pas faire ». Si la croissance souhaitée est au rendez-vous, Vérandaline espère embaucher, à Corlay, une vingtaine de salariés supplémentaires dans les cinq à venir.

Retrouvez l’article sur Le Télégramme

16 Juin 2017
Vérandaline en pleine extension

Vérandaline en pleine extension

Leader breton de la fabrication de vérandas et d’extensions, Verandaline, à Corlay (22), vient de racheter les constructions Kerbrat, à Lanrivoaré (29), et se prépare à inaugurer une nouvelle usine, en mai.
Voir l’article de presse sur © Le Télégramme
4 Fév 2014
Reportage France 3

Reportage France 3

Voici un reportage complet sur Vérandaline, diffusé au mois de février 2014, dans le journal 12/13 de France 3 Bretagne et Pays de la Loire.

 

Congés d’été du 28 juillet au 27 août

Nous vous informons que l’entreprise sera fermée du 28 juillet au 27 août inclus. Nous vous souhaitons un très bel été et de bonnes vacances !

en savoir plus
Indicateur
visitez
un site d’expo,
près de chez vous


Voir les sites
Lineservice

Jouez la complémentarité

Préaux, pergolas, stores intérieurs et extérieurs, garde-corps, pare-vent, portes, etc.

en savoir plus